Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Construction de la maison bio-climatique de Patrick, Tom, Léo et Bénédicte. CONTACT : benedictemonin24@gmail.com
  • : Construction d'une maison bio-climatique en bottes de paille sur une structure bois "poteaux-poutres", avec assainissement phyto-planté, toilettes sèches, récupération eau de pluie, chauffage de l'eau solaire, puits canadien, chauffage par poêle à bois
  • Contact
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 12:21

L'activité de ces deux premières semaines d'août aura vraiment été très physique. Heureusement, Xavier est là en renfort (en fait, il venait passer des vacances...) Merci Xavier !

 

1ère semaine d'août 2010:

terrassement et habillage des extérieurs.

 

Pour ce travail, nous avons loué une pelle 7 tonnes qui sera conduite par Xavier, expert en l'art. 

 

Objectifs :

- enfouir la cuve de récupération des eaux pluviales.

- création d'une grande terrasse à l'est

- dégager les bassins plantés

- créer une zone pour recevoir les tunnels

- créer un parking

- aménager l'entrée et le tour de la maison

 

 

1°- Le travail à la pelle.    

 

 Enfouissement de la cuve de récupération des eaux pluviales.

P8021836.JPG

 

Décapage de la zone est de la maison en vue de la création d'une grande terrasse.

P8031839.JPG

 

 

Les buttes de terre ont été utilisées pour réaliser la grande terrasse de l'est sur laquelle on peut aussi admirer le banc issu du recyclage d'un morceau de basting et de deux morceaux de poteau section 20 cm. Comme ça, je peux admirer mon jardin assise.

P8191875.JPG

 

 

Les bassins ont été dégagés afin de réaliser une zone de propreté en moellons et chaux. Cela nous permettra un entretien plus facile de la pelouse (limitation des herbes dans les bassins lors du passage de la débroussailleuse par exemple)    

P8191876.JPG

 

 

En bas du terrain, Xavier a réalisé 2 plates formes destinées à recevoir les tunnels. Il a même pensé aux tranchées dans lesquelles la bâche des tunnels sera enfouie.

P8061851.JPG

 

 

Mise en place d'une petite butte le long de la route (orientation ouest), afin d'éviter aux eaux pluviales, lors d'orages, d'inonder ce qui sera un jour un jardin arboré et fleuri.

P8041841.JPG


 

Sous le préau nord, le niveau du sol est trop bas. Après une mise à plat du sol, on remblaie avec des tuiles cassées et des moellons glanés sur le terrain. 

P8041842.JPG

 

 

 

2°- Habillage du tour de la maison : la "tapette à cailloux"

 

On a fait venir 22 tonnes de calcaire 0-31,5 que Xavier place à l'aide de la pelle. Une fois placé, on ratisse pour obtenir une surface plane et homogène. Enfin, on tasse le tout à l'aide d'une plaque vibrante qui, sur un coup de fatigue, a été surnommée "la tapette à cailloux"

 

P8051843.JPG

 

 

Pour limiter l'entrée de poussière blanche dans la maison, nous avons rajouté sur le calcaire, notre solde de gravier de drainage (calibre 20-40) devant la porte d'entrée et sur la terrasse est sur laquelle nous mangeons. Une fois passé sous la plaque vibrante, ils se sont incrustés dans le calcaire et ne bougent pratiquement plus. C'est très agréable de marcher dessus car on n'a pas l'impression de "patauger" dans la semoule comme lorsqu'on marche sur du petit gravier. De plus, il est très facile d'y caler table et chaises. 

 

P8191868.JPG

 

 

Enfin, après avoir rétréci et penché l'accès voiture vers le nord (pour que les eaux pluviales s'écoulent vers les arbres du terrain plutôt que vers la maison, nous avons créé un parking où trois voitures peuvent stationner.

P8061854.JPG

 

 

Le résultat : au bout de 5 jours de travail

 

Arrivée à la maison

P8061856.JPG

 


 

L'entrée

P8061853.JPG

 

 

Accès au sud

P8061845.JPG

 

 

Arrivée à la terrasse par le sud

P8061846.JPG

 

 

Terrasse est (il ne manque plus la table et les chaises)

P8061847.JPG

 

 

Enduits salle de bain :

 

Alors que Xavier jouait de la pelle - les deux premiers jours - et qu'il n'y avait pas besoin de bras supplémentaires, j'en ai profité pour faire les enduits de l'entrée de la salle de bain (terre rouge)...

 

P8061865.JPG

 

 

... et de son futur placard.

P8061866.JPG


 

 

2ème semaine d'août 2010 :

séchage de bois de chauffage

 

Le chauffage au bois, c'est bien quand le bois est bien sec. Donc on a décidé de s'organiser de sorte que le bois passe une année sur le terrain avant d'être utilisé.

Pour commencer, nous nous sommes fait livrer 2 brasses de châtaignier (soit 8 stères) en 1 mètre que l'on a empilées rapidement en pyramide. On a trouvé quelqu'un qui, pour pas cher, pouvait couper les bûches en 2 à l'aide d'une table de coupe (ce qui est beaucoup plus rapide et précis qu'à la tronçonneuse). C'est dès le lendemain que le bois a été recoupé et empilé dans les règles de l'art (et de la sécurité).

 

P8191870.JPG

 

 

P8191869.JPG

 

Le troisième jour, nous avons fait relâche pour cause de courbatures...

 

 

Préparation du chantier "cuisine"

 

4ème jour, les courbatures se sont quelque peu estompées et je suis de nouveau d'attaque pour un travail physique. Objectif : répartir de façon intelligente et pratique, la cuisine dans la pièce de vie afin de pouvoir démarrer le chantier cuisine (enduits ; sol ; fabrication de meubles). 


PB191565

 

Il n'y a rien de vraiment très lourd. Juste, une cuisinière, un réfrigérateur, plein de vaisselles et... et... les plaques de fermacell. Et une plaque de fermacell, c'est lourd, très lourd (j'avais oublié). 

 

En deux jours, Xavier et moi sommes arrivés à ça : 

 

P8191881.JPG

 

La cuisine est répartie autour de la table sur des étagères fabriquées à base de planches sur parpaings et le fermacell a atterri pas loin : à plat sous le canapé ! 

 

Allez ! Assez travaillé ! Surtout que les vacances de Xavier arrivent à leur fin. Pour nous reposer, nous nous sommes offert une journée d'accro-branche et une journée d'escalade !

 

Encore MILLE MERCI à Xavier qui a passé ses 3 semaines de vacances à travailler avec nous sur le chantier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bénédicte
commenter cet article

commentaires