Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Construction de la maison bio-climatique de Patrick, Tom, Léo et Bénédicte. CONTACT : benedictemonin24@gmail.com
  • : Construction d'une maison bio-climatique en bottes de paille sur une structure bois "poteaux-poutres", avec assainissement phyto-planté, toilettes sèches, récupération eau de pluie, chauffage de l'eau solaire, puits canadien, chauffage par poêle à bois
  • Contact
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 10:58

Juin 2010 : fabrication d'une bibliothèque de 6m de long sur 3 de haut, en matériaux de récupération du chantier. Conception démontable et auto-stable imaginée et réalisée par Patrick.

 

1) La base : Elle est faite en lambourdes de 7 cm x 4. Sur les lambourdes, sont posées des lames de notre plancher pin (13 cm de large)

 

P5211790.JPG

 

2) Les échelles : 

Elles sont réalisées à bases de liteaux (pour nous en section 4 cm) et de fer de chantier.

Les liteaux verticaux sont troués tous les 10 cm pour accueillir les traverses en liteaux et en fer de chantier. 

 

P5211779.JPG

 

Les fers de chantier ont été frottés et coupés pour obtenir des longueurs de 20 cm   

P5211795.JPG

 

Les traverses supérieures, inférieures et médianes sont aussi faites en liteaux. Elles sont trouées pour recevoir les chevilles de fixation.

P5211780.JPG

 

Traverses médianes :

P5211781.JPG

 

Tourbillons de bois pour la fixation des traverses de bois :

P5211796.JPG

 

 

P5211797.JPG

 

Les trous et les tourbillons sont encollés de colle à bois.

P5211782.JPG

 

Toutes les pièces sont assemblées...

P5211783.JPG 

 

 

P5211789.JPG

 

... et mise à sécher en les maintenant avec des serre-joints.

P5211788.JPG

 

P5211786.JPG

 

Pour faire les étagères, nous avons utilisé le reste des lames de parquet en pin. Les étagères sont composées de 2 lames qui ne sont pas collées entre elles, ce qui permet de pouvoir démonter l'ensemble facilement.

P6161819.JPG

 

 

P6161822.JPG

 

 

P6161821.JPG 

 

 

Vision de l'ensemble de la bibliothèque.

Une fois remplie

P6161815.JPG

 


Repost 0
Published by Bénédicte
commenter cet article
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 09:18

A l'origine, nous devions faire une dalle de terre crue de 10 cm d'épaisseur. Mais le temps nécessaire à la mise en oeuvre et au séchage est très long et aujourd'hui, nous avons envie de rentrer nos meubles. Donc, on opte pour un plancher.


Lundi : pose et calage des lambourdes

Les lambourdes sont épaisse de 4 cm et sont espacées tous les 40 cm. Léo les cale sur des tasseaux pour atteindre le niveau sol fini souhaité.

P4261743

 

Isolation : Pour limiter la résonance dûe aux caissons de 8 cm de haut, on déverse de la ouate de cellulose entre les lambourdes. Une fois bien répartie, on la tasse en marchant dessus pour avoir la lame d'air nécessaire pour la bonne ventilation du plancher.

P4261745

 

 

P4261746      

 

 

 

Mardi et mercredi : la pose

 

Calage à l'aide d'un martyre : pièce de bois que l'on frappe, ce qui permet de pousser la lame sans l'abîmer

P4271753

 

 

Clouage :

P4271749

 

 

Les outils nous ont été prêtés par Pascal Polard, notre charpentier. MERCI !

La machine se cale au dessus d'une lambourde,contre la lame, sur la languette. Avec un marteau adapté (il a une cogne en caoutchouc), on tape sur le piston. Les clous plantés sont plats et crantés de chaque côté ce qui permet une meilleure fixation. Avec ces outils, on a gagné beaucoup de temps et on n'a pas un pansement aux doigts !

P4271752

 

 

P4271754

 

 

Les coupes le long des murs (qui sont tout sauf droits) :

 

P4301767

 

 

P4301768

 

Jeudi, vendredi, samedi : ponçage 

Tout est posé, c'est très beau, on est content. Sauf que comme c'est un parquet déclassé, on a rarement une bonne jonction entre les lames. Il faut donc poncer.

P4291756


Un parquet se ponce normalement avec du papier de verre grain 80. Personnellement, au bout de 3 heures, je suis passé au grain 40. Ca va beaucoup plus vite, il me faut moins appuyer (ce qui soulage mon dos) et ne raye pas le bois.

Après ponçage au même endroit :

P4291757


Un aperçu de l'ensemble de la pièce

P4301765

 

 

Comme protection, le parquet recevra trois couches de vernis marin .

      P5111772.JPG

 

 

P5111773.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bénédicte
commenter cet article
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 08:36

Avril : le retour du soleil, des hirondelles, des rouges queue, du chant du coucou et des grenouilles. L'appel de la nature qui se réveille... Nous avons donc, mis les travaux intérieurs en pause pour travailler les extérieurs.


Après un peu de tonte au rotofil, et le ramassage des bois morts, nous avons récupéré tous les ballots de paille éparpillés partout. Pour cette opération physique (c'est lourd un ballot trempé !), nous remercions Cédric et Caroline qui ont passé 3 heures à pousser des brouettes que je chargeais généreusement. MERCI !

 

La construction d'une maison, c'est aussi son jardin, et cette année, on met en place un premier potager. Oh, pas trop grand, juste ce qu'il faut pour pouvoir déguster quelques légumes goûteux et attirer une faune encore par trop absente sur ce terrain !

On met donc en place des gîtes à bestioles (tas de bois, tas de paille, tas de cailloux) et leurs couverts (plantes diverses attirants insectes, mollusques et leurs prédateurs). Et oui, cette année je serais même ravie de croiser un escargot dans une des planches ! 

 

P4211727.JPG

 

A gauche, sur la paille, les courgettes et des concombres. A droite, bien en ligne, les petits pois.

P4211728.JPG

 

Oeillets d'inde avec tomates

P4211733.JPG

 

La planche des fèves

P4211732

 

Celle des pommes de terre ; salades ; radis et carottes

P4211734

 

Sont en préparation la planche des haricots verts + une autre de carottes/radis + un massif de lin bleu + un massif de fleurs de prairie et quelques autres beautés de la nature. 

Repost 0
Published by Bénédicte
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 07:20

U R G E N T (problème de stockage)

 

Vendons panneaux semi-rigide en fibre bois et chanvre de marque ISONAT+ 

- 73,44 m2 en épaisseur 10 cm à 10,76 € HT/m2

- 65,52 m2 en épaisseur  8 cm à 8,30 € HT/m2

 

Panneaux de 120 cm x 60 cm. Très faciles à couper (à la scie entre deux planche). Neufs et encore emballés

Possibilité de livraison par notre fournisseur de matériaux (coût en plus) qui pour l'instant accepte de nous les stocker, mais pas pour longtemps... 

 

P7101387.JPG

 

Merci d'en parler autour de vous.

Repost 0
Published by Bénédicte
commenter cet article
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 13:45
3 étapes pour cette semaine de travail : 

1) Finition des enduits clairs 
2) Enduit de la cloison de l'entrée côté salon
3) Enduit de l'entrée.


1- FINITION DES ENDUITS CLAIRS

Tous les bas de mur du salon ont reçu un enduit clair dosé de la façon suivante : 

- 2 sceaux de terre marron
- 3 sceaux de sable
- 3 sceaux de chaux
- 1 poignée de paille mouillé
- 2 sceaux d'eau.

L'enduit est appliqué épais, ce qui rend le travail plus facile et donc plus rapide. 



Rez-de-chaussee-4573.JPG 


On en profite pour boucher les trous (sous le lambris du plafond par exemple) 




P3271702.JPG           P3271703.JPG 






P3271708      Rez-de-chaussee 4578







Rez-de-chaussee 4582



2- ENDUIT DE LA CLOISON COTE SALON


L'enduit de cloison est beaucoup plus fin. On utilise donc la terre finement tamisée. Ici, nous avons choisi de travailler avec la terre rouge. Comme elle est très sableuse, on ne rajoute pas de sable. Les proportions du mélange sont : 

- 2 sceaux de terre très finement tamisée
- 2 sceaux de chaux
- 1 sceaux d'eau


Le mélange est très crémeux. On l'applique à la main (après avoir humidifié le mur) et on lui donne son aspect fini en passant de l'eau savonneuse à l'aide d'un pinceau large.




Rez-de-chaussee 4586


Les montants de bois sont protégés avec du scotch de peintre que l'on retire dès que le travail sur une colonne est fini. En effet, de cette façon, on évite les surprises du genre petite partie non enduite ou encore, enduit qui se casse s'il recouvrait le scotch.



Rez-de-chaussee 4584


Une fois que cet enduit sera bien sec, les montants de bois seront nettoyés à l'aide d'une petite brosse en fer. En effet, sur le bois, l'enduit pas complètement sec tombe facilement. Attention, la légende veut que l'enduit ne tienne pas sur le bois. J'ai pu constater, en reportant un nettoyage trop longtemps, que ce n'était pas du tout vrai. Une fois bien sec, l'enduit s'accroche aux fibres et reste solidement encré sur son support.



P3261689    P3281711





3_ ENDUIT DE L'ENTREE

Mathias fait l'enduit sur le mur en botte de paille du placard. 

P3231678    P3231677


Sur les murs en botte de paille, on utilise un enduit épais et moins tamisé. En fait, ici, on peut dire qu'on a fait plutôt un béton terre/chaux car on a gardé les cailloux.
La composition de l'enduit est la suivante : 

- 5 sceaux de terre très peu tamisée (on a juste enlevé les gros galets)
- 3 sceaux de chaux
- 1 poignée de paille humide
- 2 sceaux d'eau

Ici, on lance des petites quantités d'enduit, comme le fait Mathias sur la photo de gauche, puis on écrase le tout sur le mur et on masse de sorte d'obtenir une zone homogène. Pour la finition, nous avons opté pour un passage à la balayette (technique qui tire bien l'enduit) puis un passage au pinceau large et à l'eau savonneuse.



P3261696



P3271697


La penderie de l'entrée est fabriquée en bambou. On peut retirer la barre car elle entre dans deux autres bouts, de section supérieur, intégrés dans les murs. 



P3271699    Rez-de-chaussee 4598







P3271698
Le placard côté entrée, près de la porte des toilettes.


P3271700



INSPECTION DES TRAVAUX FINI 


Pendant que nous travaillons, et entre deux tours d'inspection, le chat apprécie le solaire passif...
Rez-de-chaussee 4570-copie-1 P3261694





ET FINI, CA DONNE : 



P3271705



P3271706



P3281714




P3281716



 
Repost 0
Published by Bénédicte
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 15:21
Lundi : Préparation du mur


Nous souhaitions que, fini, ce mur de la pièce commune soit droit et lisse. Donc, toujours en compagnie de Mathias, nous le préparons en bouchant tous les trous avec un mélange terre/chaux/paille très paillé et très collant (assez proche de celui qu'on a utilisé pour le banchage des cloisons). 


P3161660


On en profite pour encastrer les boîtiers et les gaines électriques.

P3161664   P3161665



mardi : début de l'enduit

Le mélange utilisé pour ce mur est : 
- 2 sceaux de terre de fonds marron grossièrement tamisée
- 3 sceaux de sable roulé 0/20
- 3 sceaux de chaux hydraulique NHL5
- 2,33 sceaux d'eau 
- 1 bonne poignée de paille mouillée (pour "fibrer")

Comme on peut le voir ci-dessous, nous avons commencé par enduire le haut du mur (contrairement à nos habitudes). Ceci, sur les conseils d'un professionnel, afin d'éviter de salir le travail fait. 

Rez-de-chaussee 4525

Après avoir bien humidifié le mur, on écrase une première couche d'enduit. En suivant, on applique la seconde couche, très épaisse, de sorte de régulariser le mur. Le tout est taloché puis ferré à la truelle ou à la langue de chat. 

Enfin, lorsque l'enduit commence à tirer (présente quelques fissures), on applique de l'eau savonneuse (savon noir liquide) et on lisse le mur avec la langue de chat (ou tout autre outil de fer souple) pour lui donner son aspect définitif très lisse. En cours de journée, d'autres fissures apparaissent. Ce n'est pas grave, il suffit de repasser la langue de chat. Au bout de 2 jours de surveillance et de soins, on ne constate plus de fissures.

Rez-de-chaussee 4547


Rez-de-chaussee 4543-copie-1      Rez-de-chaussee-4554-copie-1.JPG  


On voulait vraiment finir ce mur vendredi...

Rez-de-chaussee 4564


Et le samedi matin : 

P3201675 
Repost 0
Published by Bénédicte
commenter cet article
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 08:51
2ème semaine de mars. Thème de la semaine : finir les plafonds du rez de chaussée. Du travail propre au chaud. Ca tombe bien, il fait de nouveau très froid dehors. 

    
L'entrée

plafonds-sols-4457-copie-1.JPG         


La grande salle de vie :
A part la mise en place des deux lames à la faîtière (posées en 2h30 après de multiples reprises de coupes), la pose a été très rapide car sans coupe : la longueur des lames correspondait à la largeur de notre plafond. J'avoue qu'il est très agréable de travailler dans la facilité. On s'y habituerait ! 

plafonds-sols 4451


Au dessus de la baie vitrée de l'est :
Ici, on a apprécié les angles. Tous différents ! Il nous a donc fallu 5 heures (c'est énorme) pour habiller cette petite surface en reportant chaque angle à l'aide d'une fausse équerre.

P3131653


Un détail de coupe autour des montants d'un futur placard. 

plafonds-sols 4459


Entre la cuisine et les pièces au nord de la maison :

plafonds-sols-4468-copie-1.JPG



La pose de lambris n'est pas un travail difficile en soit. Seules les coupes, comme celles autour des liens de force à la panne faîtière (1ère photo) ou les reprise d'angle (la baie vitrée), sont délicates et prennent beaucoup de temps, surtout lorsqu'elles sont réalisées à la scie sauteuse (outil peu précis)

Etait avec moi cette semaine pour la réalisation de ce travail : Mathias, à qui j'ai aussi emprunté les photos pour illustrer cet article. Merci Mathias ! 
Repost 0
Published by Bénédicte
commenter cet article
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 13:07
La structure a été conçue avec Mathieu...

P6111291.JPG


... et banchée avec Mathias (semaine du 28/02/10 au 05/03/10) 


P3061640  


De gauche à droite, côté salon :



P3061643   


P3061642   


P3061641    


Derrière, côté porte d'entrée :

A droite de la porte d'entrée : la penderie  et à gauche de la porte des toilettes, l'espace pour un placard four-tout.


P3061645      P3061635    
Repost 0
Published by Bénédicte
commenter cet article
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 15:41

Chantier participatif du 06 et 07 février avec en renfort : Patrick, Mathias, Ben. 

Le plafond de la grande salle du rez-de-chaussée est, comme dans toutes les autres pièces, fait en lambris de pin à noeuds (largeur 7 cm). Au début, tout va vite et bien : le plafond n'est pas haut.
Pour Patrick (ci-dessous) le travail devient délicat puisque le plafond est à plus de 3 mètres.



plafonds-sols 4194



plafonds-sols 4197


plafonds-sols 4185


plafonds-sols 4207
Repost 0
Published by Bénédicte
commenter cet article
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 14:12
Ici, les enduits sont faits sans pigment, juste avec différentes terres.


PC151590



P1191614   


P1191615   




 
Repost 0
Published by Bénédicte
commenter cet article