Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Construction de la maison bio-climatique de Patrick, Tom, Léo et Bénédicte. CONTACT : benedictemonin24@gmail.com
  • : Construction d'une maison bio-climatique en bottes de paille sur une structure bois "poteaux-poutres", avec assainissement phyto-planté, toilettes sèches, récupération eau de pluie, chauffage de l'eau solaire, puits canadien, chauffage par poêle à bois
  • Contact
/ / /

Nous avons choisi d'utiliser des Toilettes à Litière Biomaîtrisée (plus ou moins). Nous les appelons plus facilement TLB. Et comme je suis TRES paresseuse et que je refuse catégoriquement de devoir vider un sceau tous les x jours, on a adopté les cuves de compostage. 


NOS TOILETTES A LITIERE BIO MAITRISEE (TLB)

 
Sources
 
- Un petit coin pour soulager la planête de Christophe Elain Edition Eauphilane : http://www.la-maison-ecologique.com/nos-autres-publications.php?parametre=0;1


- Eau Vivante :
www.eauvivante.fr
- les blogs et sites des auto-constructeur sur internet.

L'idée : nous utilisons une toilette. Quand la cuve est remplie (au bout de 6 mois en théorie), nous condamnons le siège et utilisons le second. Pendant le temps d'utilisation du second siège, et donc de la seconde cuve, notre premier compost se fait tranquillement. Quand la 2ème cuve est pleine, on vide la première et on la réutilise. Le composte est déposé au pied des arbres ou dans un endroit lui permettant de continuer sa transformation afin de pouvoir intégrer le potager (composte de 2 ans)


 
Projet en croquis 


 
croquis TLB
 

Comme l'image est plus que mauvaise (allez savoir pourquoi....) en cliquant dessus vous avez le lien qui mène à l'originale (qui ne semble pas vraiment meilleure, mais bon, si quelqu'un a une astuce à me donner pour améliorer la qualité de ce scan fait exactement dans les mêmes conditions que les autres, je suis preneuse) 
Pour palier à cette mauvaise image, du texte : 


Fondations
: idem que la maison. En cas de construction indépendante, une semelle filante de 30 cm de profondeur est suffisante.
 

Dalle de sol des chambres de compostage (des cuves)
:
- dalle de béton de 10 cm d'épaisseur
- pente de 2%
- étenchéïté avec de l'Asterbéton


Chambres de compostage
Parpaing de 20 cm x 50 cm pour les murs extérieurs
Parpaing de 10 cm x 50 cm pour la cloison qui les sépare
Dimensions  : 200 cm de long x 160 de large x 80 de haut
ce qui fait 4 rangs de parpaings en hauteur pour 2 côtés de 160 cm de long et un de 200 cm de long (cf photo) 
Les chambres sont séparées par une cloison en parpaing de 10 cm x 50 cm, ce qui au final nous donne deux chambres de 80 cm x 160 cm x 80 cm


Dalle de cabine
- béton coulé non armé de 10 cm épaisseur avec réservation des tuyaux de chutes (PVC diamètre 250 cm) et ventilation (PVC diamètre 110 cm)


Ventilation des cuves
Important ! Cela évite les mauvaises odeurs quand on va aux toilettes ! 
- tuyau de récupération (EDF) diamètre 110 cm qui va de la cuve à la panne faîtière + un autre bout de 120 cm de long pour aller du T à la seconde cuve
- un T en PVC 
- installation : cf photo plus loin


La cabine
Alors là, tout est permis. Pas de contrainte, juste des idées


Accès à la cabine depuis l'intérieur de la maison
- Par un petit escalier de pierre de 4 marches (hauteur de 80 cm comme les cuves)


croquis TLB2
   
Décidément, les scans du jour sont mauvais ! donc : 
- 4 marches de 16 cm de haut et 33 cm de profondeur (maximum de confort)


Accès aux cuves depuis l'extérieur
: 
- par des portes en bois simples sur sol fini (cf photo plus loin)


Utilisation
:
On utilisera toujours le même siège pour remplir une cuve jusqu'à ce qu'elle soit pleine (en 6 mois théoriquement pour une famille de 4 personnes). A chaque visite, on met une poignée de sciure. 


La sciure est
- Sciure (bien sèche) de châtaignier ou autre feuillus. Eviter les résineux qui ont une tendance à ralentir le compostage. En effet, leur acidité détruit les virus, bactéries et... lombrics.
- Les copeaux ont de moins bon résultats au niveau des odeurs et du compostage (ils sont plus dur à se décomposer). Si vous ne pouvez récupérer que ça, mélangez les à de la paille broyée (à la tondeuse) qui se décompose plus facilement et démarrez la cuve sur un composte en cours.
- La sciure de résineux est excellente d'utilisation lors d'épidémie dans la maison (la fameuse gastro hivernale). En effet, son acidité semble détruire les virus, microbes, antibiotiques et... lombrics. Donc, si on ne peut pas faire autrement que d'utiliser du résineux, il semble impératif de le mélanger à d'autre déchets bio-dégradables. La paille hachée remplie bien ce rôle et n'est pas trop coûteuse. On pense aussi à la cendre de bois, l'herbe... 



La construction en photos 



Dalle de sol en béton de 10 cm d'épaisseur avec une pente de 2 %
En extérieur, les murs des cuves en parpaing de 20 cm x 20 cm x 50 cm. Profondeur de 160 cm et longueur de 200 cm. La cloison centrale est faite avec des parpaings de 20 cm x 50 cm x 10 cm


P5170214.JPG  

Dalle de cabine coulée en béton de 10 cm. On voit bien ici les réservations des tuyaux des sièges (les deux gros : diamètre 250 cm) et celui de la ventilation au coin arrière gauche (diamètre 110 cm pour passer de la gaine électrique de récupération)


P6020282.JPG  


L'étanchéité des cuves (sans photos)
On applique de l'"Asterbéton" relativement liquide. Pour être sûre qu'il sera bien étanche, je l'ai tiré au savon noir (étape certainement inutile, mais ça lui a donné un bel aspect marbre gris foncé).


Vue de l'intérieur : ici, la porte d'accès aux toilettes. Elle est située à 80 cm du sol. Il faut faire un escalier.

P2190967.JPG  

Préparation du chantier escalier.  Les fers de chantier définissent sa surface totale.

P2190969.JPG

Sur le mur, on dessine les marches : 16 cm de haut et 33 cm de profondeur pour un confort maximum.

P2190970.JPG  

L'escalier est réalisé avec des moellons du jardin et un enduit terre/chaux/paille. Ici, Patrick pose le premier niveau de pierre pour faire la première marche. Les marches sont pleines (c'est plus facile en mise en oeuvre).

P2220973.JPG

Gros oeuvre de l'escalier fini.

P2240989.JPG  

L'escalier est recouvert d'enduit terre/chaux. Nous avons utilisé deux sortes de terre pour obtenir un résultat bicolore.

P2281001.JPG  

Le sol de la cabine est réalisé avec un enduit terre rouge /chaux, alors que les murs sont en terre marron/chaux/sable/paille. On voit ici les tuyaux de PVC qui ont servi à la réservation.

P7241409.JPG   

Comme tout ne va jamais toujours comme on veut, je me suis rendue compte trop tard que nous avions pris, pour les réservations, du tuyau PVC diamètre 200 cm. C'est trop petit. Il faut donc élargir (manchon coulissant PVC + réducteur 200 cm x 315 cm). Le 315 cm de diamètre est idéal à l'utilisation.

P8191450.JPG   


Cabine finie en cours d'utilisation. Dans le grand coffre, qui condamne l'autre siège, se trouve la sciure. Nous avons quelques difficultés à obtenir de la sciure SECHE de feuillus, alors, on fait des mélange (résineux, feuillus et paille hachée).

PC051575   

Les enduits intérieurs du la cabine des toilettes. Une difficulté de mise en place de botte de paille donne au final une jolie niche…

P5051158.JPG  

Le tuyau de ventilation utilisé est une gaine EDF annelé rouge de 110 cm de diamètre extérieur. Horrible ! Alors, avec l'enduit, on l'a transformée.

P6251350.JPG  

Ventilation des cuves : A gauche le T en PVC (110 cm de diamètre). Le bas prend l'air de la cuve du dessous. Le morceaux de tuyau EDF (le même qui est caché dans la cabine) est encastré dans l'autre partie pour prendre l'air dans la seconde cuve. De plus, chaque porte a des petits trous sur le bas pour l'appel d'air froid (système mécanique de l'air froid qui entre par le bas aspiré par l'air chaud qui fuit par le haut)

P1061602   


Accès extérieur au cuves
Les portes sont de simples planches encastrées dans l'enduit du mur. Elles sont trouées vers le bas afin de permettre une bonne ventilation. Attention ! Il faut penser à mettre une moustiquaire  derrière les trous afin d'éviter les nids de guêpes ou frelons en été... 


P1061601

Un bon compostage
Pour bien démarrer, on recommande de mettre quelques branches au sol (ventilation) + 10 cm de litière (sciure ou paille) et enfin, un peu de compost vivant (avec plein de lombrics très vigoureux et affamés). 

Attention lors de l'utilisation des toilettes de ne pas mettre trop de sciure pour éviter les odeurs (cf photo ci-dessous : beaucoup de sciure pour pas grand chose et surtout aucun résultat de compostage !). Une poignée de sciure par utilisation est bien suffisante. Le mieux, au début, est d'aller jeter régulièrement un oeil pour s'assurer que le dosage est le bon et que tout fonctionne comme il faut.
 

P1061603

Partager cette page

Repost 0
Published by